Syndicat des eaux de Maillet

Son siège social est à MAILLET
3 rue de la Garenne
36340 MAILLET
Tél : 02 54 25 11 43
syndicateauxmaillet@wanadoo.fr

Jours et heures d’ouverture :
Lundi-mardi-jeudi-vendredi : de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30

Le Syndicat Intercommunal des Eaux de Maillet comprend les communes de MAILLET, MALICORNAY, POMMIERS, CHAVIN, BADECON-LE PIN, BOUESSE, MOSNAY, GARGILESSE-DAMPIERRE.

Il a pour objet l’exécution des travaux et leur suivit, l’exploitation du réseau et la détermination des conditions de vente de l’eau aux usagers.

Galerie d’art de Gargilesse

La GALERIE D’ART

Située près de la mairie, cette galerie accueille les oeuvres d’artistes et artisans de Gargilesse-Dampierre et alentours.

Du 23/05/22 au 28/07/22 et du 17/08/22 au 30/09/22 

    Place Fernand Baudat

    36190 Gargilesse-Dampierre

    02.54.47.85.06 ou 02.54.25.53.46 (Office de Tourisme)

    Roman Church

    XIIth century Roman Church

    “It is a little masterpiece… It is perfectly homogeneous in style on the outside and charming in its proportions. Inside, the semicircular arch and the soft ogive are pleasantly combined. The details are of a tasteful and rich simplicity. One descends by a beautiful staircase to a crypt which overlooks the ravine and the torrent.

    George Sand

    Built late (mid 12th century) in limestone in a granite country, the church dedicated to Our Lady is in Romanesque style.

    The west facade has been reworked after the probable removal of one or more bays at an unknown time. In the south aisle is the tomb of Guillaume de Naillac, Lord of Gargilesse from 1238 to 1266.

    Notre-Dame has one of the most beautiful sets of capitals in Berry. An admirable “comic strip” carved in stone, mixing, in 129 capitals, fantastic and symbolic animals (lions, centaurs, birds…) and scenes from the Old and New Testaments.
    The most famous, probably inspired by the tympanum of Moissac (Tarn et Garonne), represent, three by three, the twenty-four elders of the Apocalypse.

    eglise-de-gargilesse

    Under the chevet of the church is a vast crypt accessible by a staircase in the south aisle. Its vaults are decorated with frescoes dating from the 13th to 16th centuries, also depicting scenes from the Holy Scriptures.

    The wooden statue of the Virgin Mary above the altar is said to have been brought from the East by a crusader.

    The church is open all year round for free visits . During the summer season guided visits are organised.

    Ask tourist Office

    02 54 47 85 06

     office-tourisme.gargilesse@wanadoo.fr

    history of the castel of gargilesse

    The Origins :
    The site of Gargilesse, situated on a shale peak following the bank of the river, was used as a military base in gallo-roman times. A Lord by the name of Gargilius founded a Castrum. Nothing is left from this edifice and memories of the past have been lost in the annals of time… Historically speaking, in the 8th. century the “Cuens” or Counts of Gargilesse built a strong fortified castle and were eternally at war defending their lands. At the end of the 10th. century, during the reign of Robert le Pieux, Hugues de Gargilesse was a very famous lord.

     

    The Middle-Ages :

    In the 12th. century, Hugues de Naillac, became Lord of Gargilesse (by marriage). He earned his renown after having led an army of people from the Berry on a crusade to the Holy Land. On his return he brought back a statue of the Virgin Mother that had been given to him by a monk in Constantinople and that had protected them during battle. Hugues de Naillac built the roman chapel next to the castle to house the venerated statue. The communicating door between the castle and the church was walled up when the church became a parish church, but has preserved it’s beautiful capitals and the frescos in the crypt. 

    The Hundred year war :

    As many others, the Naillac family was torn apart in these long troubled times ; some members of the family were in favour of the English and had their lands confiscated by the King. Others faithful to the french King were killed in battle. Since the Naillacs lacked a direct heir, Gargilesse was left to Jean de Prie in 1389, and then to the Châteauneuf family.

    The Renaissance :
    In 1518, Antoinette de Châteauneuf who’s dowry included Gargilesse, married Jean de Rochefort. He was taken prisoner in Italie during the battle of Pavie whilst fighting with François the 1st and later on became Chamberlain and adviser to the King.

    The Great Century :

    In the begining of the 17th. century, Charlotte de Rochefort sold the castle to a rich gentleman landowner by the name of René du Bost du Breuil, who was very desirous to use the title of Count. His coat of arms are sculptured on the lintel of the entrance door and above the door of the main reception room. He was to be the ruin of Gargilesse. Partisan of the Fronde, he fled to Gargilesse with 91 men of arms, 29 servants and 150 horses. The castle was under for 15 days, attacked by a detachment of Turenne’s army ; burnt and demolished. Gargilesse in ruins slept for a hundred years…

    The Century of Light :
    In 1750, Olympe de Chevigny who was a descendant of René du Bost built a “new castle” on the ruins of the old one. It is the 18th. century style manor-house that we now visit. Only the postern and parts of the buttresses are left from the original feudal castle. The square tower dating from the 17th. century was conserved when the castle was rebuilt, and used as a mausoleum for the Lords of Gargilesse. Louis Charles Pierre du Bost du Breuil was taken prisoner in the Reign of Terror but escaped the guillotine and retreived his lands and castle that had been under seal.

     chateau-de-gargilesse-dampierre

    The Romantic Period :
    George Sand presents us the last member of the Gargilesse family Antoine Charles du Bost du Breuil :
    “He’s a big strapping fellow of 80 years old who still gets around completely on his own. Following steep paths in the scorching heat, he covers his vast property on foot. Living on his private income of 50,000 livres, they say, I don’t know if he’s ever restored anything, but he’s never destroyed anything either. We can be grateful to him for that.”

    Modern Times :
    This was Count Bernard de la Barre, Louis Léon de Danne, former deputy, journalist and man of letters who died in 1986. The last owner of the Castle, he was the great-grandson of Antoine Charles du Breuil du Bost.
    From 1960 to 1986, the building had fallen into oblivion, the prey of ivy and vandals. A couple of private individuals saved it from total ruin in restoring this great work completely…

    In 1998, an artist who has a passion for antique stones became the new owner of the castle. She continued the restoration and had the idea of creating an Art Gallery. This prestigious site now dedicated to contemporary art, was opened to the public in 1999.

    Création métal Jacky Fabioux à Gargilesse

    Jacky Fabioux, de Tendu, présente dans “l’atelier d’artiste de la maison d’Annette” des sculptures en métal et des bijoux : colliers, bracelets, boucles d’oreilles réalisés en laiton avec un plaquage d’argent.

     boutique-fabioux-a-gargilesse

    Par un travail de façonnage et de soudure, il les agrémente de pierres semi-précieuses de diverses couleurs (cornaline, aventurine, hématite…). Quelques pièces, colliers et bracelets, sont travaillées avec du cuir. Il sculpte également dans le laiton de belles pièces, lampes, papillons, divers insectes, guerriers, musiciens…..

     creation-en-metal-jacky-fabioux-a-gargilesse creation-en-metal-jacky-fabioux-a-gargilesse

    La boutique est ouverte uniquement en été.

    Cette année, du 2 juillet au 5 septembre 2021

    Restaurant le George Sand

    “Le George Sand” à Gargilesse 

    Bar, restaurant, chambres d’hôtes.

    Ouvert tous les jours jusqu’au 30 septembre (sauf le mardi) de 10h à 22h30

    (minuit après déconfinement)

    Restauration de 12h à 14h30 et de 19h30 à 22h30.

    Cuisine maison avec produits régionaux 

    Dejeuner: Menus 16€/19€ ou à la carte – Diner à la carte .

    Réservation souhaitable : 02 54 47 83 06 et www.hotel-georgesand.com

    restaurant-le-george-sand-a-gargilesse

    50 couverts ouvert uniquement en saison

    Stage d’été 2023

    Stage de harpe 

    du 10 au 21 août  2023

    avec Godelieve Schramer

    Concert de fin de stage le lundi 21 août à 15h30 à l’église (gratuit)

    (logement pension complète, frais d’inscription, frais pédagogiques, encadrement des mineurs par animateur avec BAFA …)

    Renseignements et inscriptions

    Mme Francine Jamet-Rabot

    Place du château – 36190 GARGILESSE

    06 40 60 87 59

    francine.rabot@orange.fr

    Délégations aux organismes extérieurs

    Délégation aux organismes extérieurs

    Communauté de Communes du Pays d’Eguzon – Val de Creuse

    Syndicat des écoles et régie des transports scolaires

    Syndicat des Eaux de Maillet

    Syndicat Mixte du Site du Lac d’Eguzon et de sa Vallée

    Syndicat Mixte du pays Val de Creuse – Val d’Anglin

    Syndicat Départemental d’Energies de l’Indre

    Syndicat Mixte de gestion de l’assainissement autonome dans l’Indre

    Syndicat Mixte de gestion de la station d’épuration du Pin

    Association de repas à domicile de St Plantaire

    Association de soins infirmiers à domicile de St Plantaire.

    Delta-Revie ARGENTON

    Produits fermiers : Fromage de chèvre “Le Gargilesse”

    Odile et Sébastien FLOURY
    EARL LA GRAND’LANDE
    36190 GARGILESSE DAMPIERRE
    Tel : 02.54.47.86.65

    gaec-de-la-grand-lande-a-gargilesse

    Ouvert du lundi au samedi

    DU 1/12 AU 30/03 de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00.
    DU 1/04 AU 30/11 de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 19h00

    Fermé le dimanche et les après-midi des jours fériés.

    “Le Gargilesse” a adopté le nom du village où il est né. Au fil des générations, à la ferme de la Grand’lande, ce délicieux fromage prend forme et goût. Il est fabriqué avec passion à partir du lait de leurs chèvres. D’ailleurs elles adorent les visites et vous pourrez vous rendre à la chèvrerie les jeudi après-midi ou sur rendez-vous 02.54.47.86.65 et découvrir leurs produits.

    “Le Gargilesse” un fromage de renom à consommer sans modération.

     gaec-de-la-grand-lande-a-gargilesse

    Site internet de la ferme de la Grand’Lande

    FaceBook de la ferme de la Grand’Lande

    Chez Isabelle à Dampierre

    “Chez Isabelle” à Dampierre

    Bar, restaurant.

    Ouvert tous les jours du lundi au samedi à partir de 10h

    Restauration de 12h à 13h30  – Cuisine maison – Repas menu 13 et 20€.

    Réservation souhaitable

    02 54 47 84 16


     

    Auberge de la chaumerette

    L’auberge de la Chaumerette

    Située au bord de l’eau, dans un site préservé au cœur de la vallée de la Creuse, Angela et Willem vous accueillent à l’auberge de la Chaumerette. C’est une adresse qui vous propose une cuisine familiale . L’ambiance y est chaleureuse et la conversation circule très vite entre les convives.

    Pour nous rejoindre sur Facebook cliquez ici !

      

    Ouvert tous les jours (sauf dimanche soir et lundi) à partir de 11h30.

    Petits déjeuner à partir de 9h30 sur reservation.

    Restauration classique à partir de 16€  sauf les vendredis, samedis et soirées festives : tapas et planches à partir de 7,50€.

    Réservation souhaitable : 02 54 60 16 54

    Evènements visibles sur la page https://www.facebook.com/familyrestaurant36

     

    Stage de Printemps 2023

    Harpe et violoncelle

    du 25 avril au 6 mai 2023

    Avec Ghislaine PETIT VOLTA , Caroline et Miliau FAURÉ .
    Concert de fin de stage le 6 mai à 15h30 place de la ferme du château (gratuit)
    Le dépliant est disponible sur demande
    Contact : francine.rabot@orange.fr

     

    Pascal Lardé

    pascal-larde

    Pascal Lardé s’est longtemps intéressé à la BD, à l’illustration, mais aussi aux tatouages, dont il a fait son métier il y a plus de vingt ans. Maintenant, il a repris la peinture à Bord , sur la commune de Gargilesse-Dampierre, où il est installé avec sa famille, et pratique le pastel à l’huile, le crayon aquarelle, l’encre de chine et la peinture à l’huile.

    Les paysages autour de Gargilesse l’ont beaucoup inspiré, mais aujourd’hui, il propose toute une série de « portraits-paysages » sur les Indiens d’Amérique du Nord et sur quelques figures emblématiques de l’Inde qu’il aime reproduire avec beaucoup de sensibilité.

     

    Ce peintre solitaire qui a passé toute son enfance à Gargilesse, souhaite revenir d’ici quelque temps aux thèmes plus locaux et à la peinture contemporaine.

    Nanar

    Les images de Bernard Piette (Nanar), superposées sur la toile, laissent des traces, des impressions, des taches de couleurs en mémoire des paysages rencontrés. Mais il y a aussi l’imprévu…
    Le geste intérieur accordé laisse libre cours à la peinture qui tombe, évoque, esquisse une fenêtre sur un autre paysage.

    atelier-nanar-a-dampierre

    Pour visualiser

    la revue de presse de Nanar

     CLIQUEZ ICI !

    M. Bernard PIETTE 

    Dampierre

    36190 GARGILESSE
    Téléphone : 06.82.47.51.64

    Catherine Liénard – Encadrerie

    catherine-lienard-a-gargilesse 

    Catherine Liénard est encadreuse, restauratrice de tableaux, galeriste à Gargilesse depuis 40 ans.

    encadrerie-maison-de-leon-detroy-a-gargilesse

    Elle exerce dans la maison atelier de Léon Detroy qui y a vécu et travaillé de 1900 à 1955. Elle y présente en permanence un choix d’œuvres de cet artiste, premier peintre impressionniste à choisir la Vallée de la Creuse, qui utilise les techniques de ce mouvement mais y ajoute rapidement les découvertes fauves.

    encadrerie-a-gargilesse

     

    Une partie de l’Encadrerie sert de hall d’exposition (uniquement en saison).

    Encadrerie-restauration

    Le Bourg

    36190 Gargilesse-Dampierre

    02.54.47.86.79

    Dominique Labaye – Ferronnerie d’art

    Ferronnier d’art depuis plus de quarante ans, Dominique Labaye sait aussi bien satisfaire les commandes courantes concernant la ferronnerie des puits, jardins, maisons ou mobiliers de toutes sortes, que les demandes plus pointues, qui relèvent de l’objet d’art.

    dominique-labaye-ferronier-dart-a-gargilesse

    C’est ainsi qu’il a aujourd’hui pour clients des propriétaires de demeures cossues, manoirs ou châteaux, pour lesquels les pièces à confectionner demandent un tour de main spécifique. Il a des clients en France et à l’étranger.

    Enfant du pays, le jeune Dominique Labaye recherchait avant tout un métier où il pourrait exprimer son goût pour le travail manuel. Il a appris le métier de ferronnier, restant plusieurs années auprès d’un Meilleur Ouvrier de France pour développer son savoir-faire. Par la suite, il a fait profiter de cet enseignement des jeunes qu’il a accueillis en apprentissage. Avec un regret? : que le nombre de candidats aux métiers de l’artisanat ne soit pas plus important, aujourd’hui, « car ces professions laissent beaucoup de place à la créativité et au plaisir de réaliser un bel ouvrage. » Son atelier est installé dans la zone artisanale de Gargilesse-Dampierre, route d’Orsennes.

    Dominique LABAYE

    Ferronnerie d’art – Zone artisanale

    36190 Gargilesse-Dampierre

    02.54.47.72.16

    Jean Claeys

    Jean Claeys, né en 1941 dans les Flandres, s’inscrit à l’école des Beaux-Arts de Menin. Il s’initie aux différentes formes de l’art sculptural dans les ateliers de nombreux artistes. Il travaille plus particulièrement les sculptures religieuses avec le maître Gustave Delafontaine et la céramique dans l’atelier de Paul Deknock.

    sculpteur-jean-claeys-gargilesse

    Pendant dix ans, il approfondit sa maîtrise de toutes les techniques de la sculpture (modelage, taille, façonnage, cire perdue) et travaille volontairement sur tous les matériaux (terre, pierre, bois, métaux, bronze). En 1962, Jean Claeys fonde son propre atelier d’art appliqué à Geluwe, son village natal. Il collabore alors avec des architectes d’intérieur et réalise notamment des projets sculpturaux. Il participe à des expositions dans toute la Belgique et de nombreux collectionneurs achètent ses œuvres. Dans le secret de son atelier naissent les premières sculptures en tôle.

    sculpteur-jean-claeys-gargilesse

    Ses maîtres spirituels, les Expressionistes flamands, l’inspirent dans toute son oeuvre. A la recherche d’un lieu propice pour la création, Jean Claeys décide en 1981 de s’installer en France. Il fixe alors son atelier au lieu-dit “La Pierre Folle” à Saint-Jallet ( Saint-Plantaire – Indre ).

    Au départ, le choix s’opère à partir du site lui-même : les galets de la Sedelle, les contrastes de la Vallée de la Creuse et les lieux mystérieux qu’elle secrète. Ensuite, Jean Claeys s’intéressera au contexte artistique qui a marqué cette vallée : au séjour de Monet à Fresselines (Creuse), aux peintres de l’école de Crozant (Creuse), et aux artistes qui sont venus travailler autour du village de Gargilesse où il a installé son nouvel atelier et son hall d’exposition.

    sculpteur-jean-claeys-gargilesse

     “Les sculptures de Jean Claeys appellent à un énorme mouvement ascendant en sens inverse de la pesanteur. Elles expriment une énergie dont on soupçonne à peine qu’elle surgit d’une matière. Le bronze est dématérialisé au service d’une spiritualité vertigineuse. Les oeuvres de Jean Claeys montrent des forces qui cherchent à défier l’esprit, qui entraînent vers une beauté absolue et enivre l’amateur d’art. Jean Claeys est un voyant dans toute sa personnalité.”

    Jean CLAEYS 

    Chemin des minières

    36190 Gargilesse Dampierre

    02.54.47.76.13

    Félicité Chauve Marionnettiste

    felicite-chauve-artiste-de-gargilesse

    Ecrivain, plasticienne, marionnettiste et comédienne, elle arrive à tricoter le rêve, les mots, les tissus, les marionnettes, les gestes et la musique, dans d’étranges créations scéniques qui n’appartiennent qu’à elle.

    Elle a obtenu le prix de la meilleure nouvelle en langue française (les fantômes de Philomène, éd. Laffont, épuisé), a été nommée au concours “Les marionnettes s’engagent pour la paix” avec “les enfants du Pacifique”, dont le film est diffusé par l’Unesco et Unima ; elle écrit des contes (les baskets de 7 lieues, la robe verte de Belmira, pour la revue Mikado, éd Milan).

    Son dernier roman “Sirène muette” est disponible aux Editions du Net.

    Ses créations servent aussi d’autres compagnies, elle a donné naissance à deux marionnettes pour “le barbier de Séville” (Théâtre de la mare au diable à Palaiseau) .

    Ses pièces de théâtre, souvent bilingues, ont été jouées par la compagnie çà et là (Cie le Grand Alou) et ses contes et pièces de théâtre par la Cie du Chat Volant.

    Félicité CHAUVE

    Le Moulin

    36190 GARGILESSE DAMPIERRE