Christiane Sand

christiane-sand-a-gargilesse

Christiane Sand est entrée dans la famille Sand en 1958. Elle a vécu à Nohant aux côtés d’Aurore Sand et de son fils adoptif et à Gargilesse, résidence de Georges Smeets Dudevant Sand et de sa mère.

En 1961, après de nombreux mois de soins et d’assistance, Aurore Sand quitte ce monde – le 15 septembre- ayant fait promettre à Christiane Sand et à son mari de continuer son oeuvre pour la reconnaissance de sa grand-mère. Jusqu’au décès de Georges, en 1970, tout le temps du couple est occupé par le classement des archives familiales ; il s’en suit une série d’expositions et de conférences à travers la France (de Chateauroux à Paris, en passant par Lyon, La Rochelle, Orléans, Vichy, etc.).

A partir de 1970, Christiane Sand prend en charge tout ce qui concerne George Sand et sa mémoire – maison de George Sand à Gargilesse, conférences, expositions, publications -.

En 1976, Christiane Sand organise des colloques, expositions, concerts pour le centenaire de la mort de George Sand

livre-christiane-sand-a-gargilesse

Il s’en suit, à partir de 1979, une série d’expositions aux États-Unis, en Allemagne, au Japon, aux Baléares, en Italie et des publications reconnues comme « A la table de George Sand » en 1988 et « le jardin romantique de George Sand » en 1997.

 livre-christiane-sand-a-gargilesse

Christiane Sand est également conservateur du Musée George Sand de La Châtre (Indre) depuis 1986 ; elle a fait donation d’une partie des archives de la famille Sand à la ville.

Toujours et en tous lieux, Christiane Sand est fidèle au serment fait à Aurore et s’attache à faire connaître et respecter le nom et l’oeuvre de George Sand ; elle a créé une association « SOS George Sand » qui défend le nom de l’écrivain.